Audit Social, Vigilance Sociale ?

L’entreprise, Le Management, La fonction Ressources Humaines, Les collaborateurs… Tous évoluent, changent et font évoluer leurs attentes vis à vis du Travail. D’une approche mécaniste et productiviste, les champs de la compétition se sont maintenant déplacés vers notre capacité à intégrer et assimiler de nouveaux savoirs. Ce changement permanent nécessite de nouveaux outils et de nouveaux comportements au nombre desquels l'on peut compter une plus grande réactivité et une attention permanente.

Pourquoi travailler à la vigilance sociale des organisations ?

Être vigilant, c’est travailler en permanence à :

  • L’évaluation de la performance sociale de l’entreprise en des termes cohérents avec les critères de rentabilité auxquels sont soumis ses différents projet de développement dans le domaine technique ou commercial,
  • L’évaluation des marges de progrès possibles de l’entreprise par comparaison avec la moyenne observée pour l’ensemble de la profession (benchmarking social),
  • L’évaluation comparée des performances obtenues par différents sites, pôles ou filiales,
  • L’évaluation du ROI des projets d’action dans le domaine du management humain,
  • La détection des écarts entre la stratégie arrêtée par la Direction générale et sa mise en 
œuvre sur le terrain,
  • La sensibilisation des managers à la dimension sociale de leur mission et aux coûts résultant de négligences de leur part en matière de management humain,
  • La sensibilisation des financiers à l’impact des actions menées dans le domaine social,
  • La recherche des actions prioritaires, dans le domaine des relations de travail, en vue 
d’une amélioration de la performance globale de l’entreprise,
  • L’évaluation des effets des actions menées en vue d’une amélioration du climat social.

L’audit social, dans les méthodes qu’il mobilise, dans la recherche de la comparaison des situations constatées à un ensemble de norme apparaît donc comme étant le socle du développement de la vigilance sociale.

C’est enfin permettre de comprendre les grandes évolutions que connaît le corps social de l’entreprise et notamment en matière de

  • Performance sociale
  • Engagement des collaborateurs
  • Climat social
  • Évolution du rapport au travail et risques psycho-sociaux
  • Absentéisme, etc…

Comment faire ?

En disposant des informations nécessaires et des outils adaptés. C’est mettre en œuvre une logique de monitoring social utilisant au mieux les technologies et leurs capacités d’adaptation, de communication et de réactivité tout en associant l’ensemble des parties prenantes (Ligne hiérarchique, Collaborateurs et Dirigeants notamment).

Le monitoring social apparaissant alors comme faisant partie intégrante du système de management de la Qualité Sociale et de Responsabilité Sociale de l’Entreprise.

Articuler données et perceptions sociales Audit social en entreprise

Articuler "données" et "perceptions sociales"

Auteur: François Geuze